E-Store Officiel / Univers / Biographie

Aurélie Bidermann
est une créatrice de bijoux française

Portrait Aurélie Bidermann

portrait par Karim Sadli

C’est tout d’abord l’histoire d’une femme. Une rêveuse, une voyageuse, une amoureuse. Depuis bientôt dix ans Aurélie Bidermann crée des bijoux à son image. Celle d’une femme au parcours riche, dont l’âme chavire au gré de ses aventures, de ses rencontres, de ses découvertes. Et c’est le regard, toujours teinté de fantaisie et de poésie, qu’elle pose sur les choses de la vie qui rendent ses créations si désirables.

Comme chez beaucoup d’artistes, l’enfance, et sa pléthore de récits fantasmés, nourrit l’univers d’Aurélie Bidermann. Petite déjà, cette Parisienne cosmopolite s’invente des histoires féeriques, s’ébahit devant les bijoux de sa grand-mère, reproduit sur son cahier de dessins les images qui défilent dans sa tête. Elle se crée un monde à elle, inspiré notamment du milieu artistique dans lequel ses parents évoluent. Curieuse et contemplative, elle rapporte de ses nombreux voyages – Inde, Brésil, Japon -, des sensations, des souvenirs.

A l’âge des choix, Aurélie Bidermann, sait : c’est l’art, sous toutes ses formes, qui la fait vibrer. Surtout cet art dont l’empreinte du passé la transporte inlassablement. Ces merveilles qu’elle n’a de cesse d’aller découvrir chez les antiquaires ou aux puces. Après un master d’histoire de l’art entre Paris et Londres, puis un passage par la maison de ventes Sotheby’s, elle obtient un diplôme de gemmologie à Anvers. Son destin se dessine alors tout naturellement, aussi joliment que les premiers porte-bonheur qu’elle confectionne pour ses amies. C’est ainsi qu’elle se fera connaître, séduisant toutes celles éprises de bijoux évocateurs.

Depuis, Aurélie Bidermann s’est construit un univers singulier où la symbolique tient toujours un rôle majeur. Où le passé et le présent se marient avec originalité. Où ses pièces s’apparentent à ces bijoux d’artistes qu’elle chérie tant. Où la nature, les voyages, l’histoire mais aussi la photo, l’architecture ou la musique, sont des sources d’inspirations infinies. Les collections traduisant subtilement la personnalité et la sensibilité de la créatrice, qui partage son temps entre Paris et New York.

Ainsi, comme elle, les sublimes créations d’Aurélie Bidermann se réinventent en permanence. Les serpents, les plumes, la dentelle, les insectes, le blé, les feuilles de Ginkgo – toujours trempés dans un bain d’or – ou encore les fameux Do Brasil tressés constituent désormais son patrimoine. Ils sont devenus ses essentiels, des classiques intemporels qu’elle réinterprète constamment. Au fil des années, elle travaille à revisiter ses pièces phares, à enrichir ce vocabulaire, à lui conférer ce petit supplément d’âme qui la caractérise si bien. Elle joue avec ses codes comme on joue avec son identité. Saison après saison, elle étoffe cet ADN de pièces reflétant ses humeurs. Contemporaine, celle qui dit de ses bijoux qu’ils sont ‘organiques’, retranscrit à la perfection ce qu’elle ressent du monde qui l’entoure.

C’est certainement cette démarche dans la continuité qui a séduit les créateurs Proenza Schouler et Jason Wu avec lesquels elle a collaboré pour leurs défilés, ou encore Sofia Coppola, Beyoncé ou Gwyneth Paltrow, des femmes aux destins extraordinaires, comme celui d’Aurélie Bidermann.

Aurélie Bidermann sur Instagram